Avant l’invention de la climatisation, différentes techniques étaient utilisées pour combattre les fortes chaleurs de l’été. En fait, les gens agissaient malignement pour s’offrir de la fraîcheur et pour préserver leur santé. Voici les alternatives qu’ils ont trouvées.

Bâtiment

En ce qui concerne tout d’abord le bâtiment, les anciennes maisons sont plus faciles et plus rapides à rafraîchir que les maisons modernes en béton. Elles disposent effectivement de plafonds hauts et de grandes fenêtres orientées de façon à laisser entrer l’air extérieur. En général, elles sont également équipées de grands éventails aux longues cordes à agiter de la même manière qu’une cloche pour rafraîchir les pièces par temps sec ou humide.

Dans les maisons anciennes à toit plat, les techniques utilisées étaient un peu différentes. En fait, les occupants versaient de l’eau sur la toiture après le coucher du soleil afin de faire diminuer la température intérieure. Les gens n’hésitaient pas non plus à dormir sur les terrasses et sur les balcons, c’est-à-dire à toit ouvert. Et ils installaient des rideaux faits de branches de verveine sur leurs fenêtres.

Vêtements et accessoires

Question accessoires, les gens avaient tendance à utiliser des éventails pour se rafraîchir. Les modèles pliants, en particulier, ont connu un véritable succès puisqu’ils sont pratiques et efficaces. Les habitants des pays chauds privilégiaient également des vêtements amples et fluides confectionnés à partir de tissus naturels du genre lin ou coton. Ils portent des pièces aux propriétés respirantes et légères, notamment des pièces qui permettent d’évacuer facilement la sueur et de les maintenir au frais.

A DECOUVRIR  Vivre en montagne : L'attrait des sommets et de l'air pur

Bien sûr, le choix des couleurs était aussi très important. En été, le blanc et les couleurs claires sont très prisés, car contrairement aux couleurs sombres, ils n’absorbent pas la chaleur.

Rythme de vie

Pour ne pas trop souffrir de la chaleur, les gens d’antan essayaient aussi d’adapter leur rythme de vie. Ils ne prévoient rien au planning quand le soleil est en plein zénith. Ils décalent leurs horaires de travail dans la matinée ou dans la soirée. Et ils ont tendance à finir leur journée très tard et donc à ne jamais se lever trop tôt.

Dans les régions les plus chaudes, l’heure du dîner se situe autour de 21 heures, tandis que l’heure du déjeuner est à 9 heures. Les gens privilégiaient surtout des aliments et des boissons froids à table, ne citant que : le melon, le yaourt et la limonade aux feuilles de menthe.