Quel est le mode de chauffage le plus rentable ?

Vous pouvez utiliser une application pour le savoir et comparer les prix des différentes chaudières à gaz dans votre région – il vous suffit d’entrer votre code postal dans le champ de recherche ci-dessous !

Si votre chaudière est neuve et a été installée au cours des dix dernières années, il est probable qu’elle bénéficie encore d’une garantie du fabricant, généralement de trois ans, parfois de cinq ans ou plus (selon la chaudière).

Si votre ancienne chaudière a plus de dix ans, il y a de fortes chances qu’elle ne soit pas couverte par une garantie et vous devrez vérifier si vous avez droit à une indemnisation de votre compagnie d’assurance, en fonction de la date d’achat de la chaudière et du type de garantie incluse au moment de la vente.

Le chauffage au fioul : une alternative obsolète

Les besoins en chauffage pendant les mois froids augmentent à vue d’œil, car de plus en plus de personnes s’installent dans des villes où elles sont exposées à des températures glaciales pendant plusieurs heures par jour au cours de leur semaine de travail, voire plus d’une heure par jour si elles travaillent aussi bien la nuit que le jour ! Non seulement nous vivons plus longtemps, mais les besoins en énergie augmentent également, à tel point que certains foyers sont désormais équipés de deux ou trois chauffages, ce qui pèse à la fois sur l’environnement et sur le réseau électrique et fait du fonctionnement de ces machines un véritable casse-tête pour les consommateurs !

Si vous envisagez d’installer un chauffage central, vous vous demandez peut-être si le fioul est une alternative acceptable aux combustibles classiques tels que le gaz ou l’électricité, d’autant plus qu’il y a actuellement une pénurie de gaz naturel en France (bien que l’approvisionnement augmente lentement). Il ne fait aucun doute que le pétrole reste le moyen de chauffage le plus efficace, mais son impact sur l’environnement ne doit pas non plus être ignoré, d’autant plus que nos habitudes et nos modes de vie évoluent plus rapidement que jamais.

Le chauffage au gaz : une alternative envisageable

En Europe et en Amérique du Nord, on observe une demande croissante de gaz naturel (terme général utilisé pour décrire tous les gaz produits par la nature). Cette tendance s’explique par le fait qu’il est moins polluant que d’autres combustibles, notamment le charbon et le pétrole, et qu’il peut être facilement transporté depuis des sources éloignées à des coûts inférieurs à ceux de ces deux alternatives (dans le cas du pétrole, nous avons l’exemple de la crise énergétique). De plus, sa production ne dépend pas des conditions climatiques de certaines régions (contrairement à celle du charbon), et il n’y a pas de risque d’interruption de l’approvisionnement (comme c’est le cas pour le pétrole). Enfin, les prix du gaz naturel sont actuellement très bas par rapport à ceux de l’électricité ou du pétrole, ce qui rend son utilisation intéressante pour le chauffage résidentiel (le prix du gaz naturel peut fluctuer fortement en fonction de plusieurs facteurs, comme le marché, les changements politiques, etc.)

Un autre avantage de l’utilisation du gaz pour le chauffage est qu’il est généralement moins cher que le fioul, surtout en hiver lorsque la demande de gaz est élevée.