Les achats de meuble préférés des Français

Il est vrai que, de nos jours, de nombreux consommateurs commandent leurs meubles sur Internet. Mais d’après les sondages effectués par l’Institut de Prospective et d’Études de l’Ameublement, la plupart des Français préfèrent encore acheter leurs mobiliers dans les magasins physiques.

La crise sanitaire a effectivement augmenté la pratique des achats de meuble en ligne, puisque les gens ne pouvaient pas quitter leur maison. Mais maintenant que le confinement est fini, les Français n’hésitent pas à visiter les magasins pour trouver ce dont ils ont besoin.

71% des Français privilégient le point de vente physique

Comme le directeur général de l’IPEA le précise : « Les consommateurs ont besoin de toucher le produit, d’essayer un canapé ou un matelas avant de l’acheter ». En fait, les chiffres confirment que 71% des Français privilégient le point de vente physique pour des achats en ameublement. Et 38% des Français souhaitent bénéficier de démonstrations du produit. Ce qui signifie donc que la plupart des Français s’intéressent aux achats dans les magasins physiques.

Les descriptions et les photos publiées en ligne ne leur suffisent pas. Ils veulent voir les meubles de leurs propres yeux et les juger suivant leurs propres constatations. Ils veulent avoir l’occasion de s’asseoir sur leur nouveau fauteuil, de tester leur nouveau lit, de considérer la hauteur d’une table par rapport à leur taille, de toucher la poignée de porte de leur nouveau rangement, …

A DECOUVRIR  Chargeurs Smartphone : Style & Déco Intérieure

Quid des critères d’achats de mobiliers ?

Par ailleurs, les critères d’achats de mobiliers ont également évolué pour les Français. Désormais, les consommateurs s’orientent vers des meubles modulables, multifonction et peu encombrant.
En fait, cette tendance a été favorisée par le confinement. Etant restreints de rester chez eux, parents et enfants devaient se partager les pièces de leur maison et ils se sont aussi rendus compte de l’importance de la décoration de celles-ci.

Ils devaient y installer des meubles astucieux et de petite taille pour ne pas se sentir à l’étroit. Puis, ils devaient aussi investir dans de nouveaux meubles du genre table de bureau et meubles pour enfants pour répondre aux nouveaux besoins engendrés par le télétravail et l’école à la maison.

Outre les dimensions des meubles, le prix reste aussi un critère de sélection non-négligeable. De plus, ce dernier a augmenté pendant le confinement, puisque certains magasins de meubles en ligne ont eu du mal à s’approvisionner. Et en voilà une autre raison qui poussait les Français à attendre la réouverture des magasins physiques.